Mes soins BIEN-ÊTRE

Douleurs d’origine vertébrale – Alberto Cortés Conde, pht

De nos jours, les mauvaises postures lors de l’utilisation de l’ordinateur, le smartphone et la tablette électronique peuvent amener des problématiques musculosquelettiques et/ou neurales et tracasser notre quotidienne par la douleur.

En l’absence d’un traumatisme ou un trouble musculosquelettiques lié à la surcharge ou la surutilisation, certaines douleurs comme le mal d’épaule, douleur au coude ou la douleur au talon sont souvent due à un dérangement intervertébral mineur pouvant «piéger» le tissu neural comme résultat des mauvais postures.

Une évaluation de la condition peut déterminer si la douleur de consultation est due à que votre tissu neural pouvant entraîner des douleurs neurogènes souvent confondu avec des problématiques musculosquelettiques.

Selon la chronicité des symptômes, l’inflammation qui découle de cette souffrance nerveuse peut générer des tensions nerveuses que, dans la plupart des cas, peut être soulagée par une thérapie physique telle que la physiothérapie, avec une approche centrée sur la rééducation posturale et des exercices prescrits.

Les exercices de mobilité neurale utilisée avec la thérapie manuelle cervicale ont constaté des résultats supérieurs (Nee et al, 2012). Non seulement il est important de noter l’avantage de ces exercices de glissement nerveux, mais cela soulève le point que nous devrions également regarder la colonne vertébrale. Au-delà d’un traumatisme direct, une autre source d’irritation nerveuse peut provenir d’une mauvaise mécanique de la colonne vertébrale qui entraîne une irritation neurale. Traiter uniquement le nerf peut signifier traiter uniquement les symptômes dans certains cas. Il est essentiel d’examiner la colonne vertébrale et de rétablir une mécanique normale si des anomalies sont détectées, en particulier parce qu’une manipulation vertébrale fait par une spécialiste du dos peut également montrer immédiatement un soulagement des symptômes.

En parallèle, à la physiothérapie et la chiropractie, des techniques de traitement supplémentaires, telle que la thérapie à libération active fait par un clinicien ou massothérapeute avec une formation approfondie pour le effectuer correctement vont aider à « libérer » des adhérences et augmenter la mobilité des tissus neuromusculaires souvent associe à la douleur (Settergren, 2012).

Venez nous voir, à la clinique du dos Marc Drolet, nous pouvons vous aider à trouver la meilleure façon de résoudre votre problème.