Urgence 7 jours

418 847-1564

Blogue

L'IRM : Un détour obligé pour qui souffre de douleur lombaire?

L’IRM : un détour obligé pour qui souffre de douleur lombaire?

Pas forcément, non.

Quand on a mal, il est humainement normal de vouloir connaître rapidement la nature du « bobo », d’où l’attrait des examens radiologiques comme l’imagerie par résonance magnétique (IRM), un examen à haut niveau de sensibilité.

Même si l’IRM présente un excellent niveau de sensibilité pour évaluer l’anatomie de la colonne vertébrale de façon exhaustive, il reste qu’elle ne permet pas, dans une forte proportion de cas, de distinguer une lésion douloureuse d’une lésion non douloureuse. Autrement dit, une personne peut très bien présenter une douleur grave au bas du dos (p. ex. à cause d’une entorse lombaire), mais obtenir un résultat relativement normal à l’IRM.

Le fait est que la plupart des gens qui consultent pour une douleur lombaire ont une problématique d’allure mécanique, plutôt que patho-anatomique.

Qu’est-ce que cela signifie? Que dans bien des cas, la douleur ne découle pas d’un traumatisme, d’un problème de structure ni d’une maladie – des situations où l’IRM peut apporter une réponse rapide et utile –, mais plutôt de façons de bouger anormales et répétitives, d’efforts de soulèvement abusifs et de postures contraignantes. Voilà tous des facteurs courants qui contribuent à surtaxer les disques de la colonne, les ligaments et les muscles. L’IRM ne parvient effectivement pas à objectiver les zones douloureuses chez la grande majorité des personnes souffrant de problèmes lombaires causés par de faux patrons de mouvements, des contraintes excessives sur la colonne, des postures inadéquates, etc.

Certes, le recours à l’IRM reste une stratégie utile par suite d’un accident ou d’une chute grave, ou encore si l’état de santé de la personne, tel qu’évalué par un professionnel de la santé, fait suspecter une pathologie derrière la douleur lombaire. Dans tous les cas de figure, un examen clinique demeure la première étape essentielle pour dresser le plan d’action adapté et, ultimement, pour poser le bon diagnostic.

À la Clinique du dos Marc Drolet, nous pouvons vous orienter correctement dans la prise en charge de vos problèmes de dos. N’hésitez pas à venir consulter à notre clinique si une douleur lombaire vous afflige.